La Presse en parle …

La Gazette de la Loire du 28 septembre au 4 octobre 2012


La Gazette scan

 

Le Progrès du 28/11/2009


Le Progres du 21112009

 

Le Progrès»  de lundi 8 novembre 2010

 

»  Centre social Lavieu :

« On veut diaboliser le vin, c’est ridicule »

 

centre lavieu
Regarder, sentir, mâcher le vin : un bon vin se fait désirer

Ce devait être une conférence. Ce fut un cours d’œnologie, avec dégustation, pour le plus grand plaisir de la quinzaine d’auditeurs présents. Vendredi soir, Georges Lapicoré était l’invité des soirées intergénérationnelles du centre social et culturel Lavieu. Mais exceptionnellement, les jeunes générations n’était pas de la soirée. « On a peut-être eu tort de ne pas les inviter. Une initiation ne fait jamais de mal» , reconnaissait Jean-Luc Denis le directeur du centre. Georges Lapicoré abondait : « Une des meilleures préventions de l’alcoolisme est de faire goûter des bonnes choses. On veut diaboliser le vin. C’est ridicule, il fait partie de notre patrimoine culturel» . Et de rappeler que les premiers vignobles furent cultivés dans le Caucase. Aujourd’hui, la viticulture est le premier poste des exportations agricoles françaises mais « il y a le politiquement correct et le problème de l’alcoolisme au volant»  . Georges Lapicoré voudrait avant tout « modifier la vision, l’approche que l’on a du vin»  . Et pour cela, rien de tel que d’apprendre à déguster, car « quand on déguste, on refait le monde. Une dégustation est une émotion collective» . Vendredi soir, effectivement, la convivialité régnait autour de la table. « 

 

Source : Le Progrès de lundi 8 novembre 2010, article de Françoise Sutour.